Pourquoi boire du Vin du Jura, malgré tout...

Alors même que le « moral des français» suite aux attentats de Paris est au plus bas et que les discussions autour de la COP 21 devraient nous avoir convaincu qu’il devient impératif de «consommer moins», avançons quelques arguments utiles vous permettant de vous procurer vos bouteilles de Vins du jura en toute quiétude mentale.


D’abord, rappelez-vous une règle simple: pendant les fêtes, qu’on le veuille ou non, il est de tradition d’accompagner le repas (ou de déposer sous le sapin) de bonnes bouteilles de vins.

Ensuite, d’un point de vue environnemental, nous recommandons aux plus alarmistes de se fournir en vin «tant qu’il en est encore temps»… Quant aux plus optimistes, qu’ils sachent orienter leurs choix de breuvage vers les vignerons n’ayant pas attendu la COP 21 pour choisir l’agriculture biologique.


Encore, d’un point de vue économique, la répétition des crises financières aux conséquences dévastatrices pour l’économie de la rente devrait vous inciter à placer votre argent dans une valeur refuge à l’abri de tout risque. Pour cela, quoi de mieux que le vin, qui dans vos caves, n’a jamais vu son cours baisser?


Enfin, consommer des vins du Domaine MOREL vous apportera humainement bien davantage que ces quelques raisons bassement matérielles. Par leur singularité, nos vins vous «nourrissent» l’esprit bien plus qu’ils vous enivrent. Par leur caractère naturel, ils vous offrent un moment de plaisir simple et chaleureux.


Bonne dégustation et bonnes fêtes de fin d’année.
Rédigé le  30 mars 2016 10:26 dans actualitéstous les blogs  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site
Déjà client ? Entrez votre e-mail et mot de passe :Première visite ?Enregistrez-vous